Recherche dans le blog

Catalogue

État

Remèdes naturels

Si l’on vous répète constamment de faire attention à ce que vous mangez, ce n’est pas pour vous embêter, mais plutôt pour vous protéger. En effet, une mauvaise alimentation agresse votre flore intestinale et laisse la porte ouverte aux bactéries pathogènes. Ce sont donc vos défenses immunitaires qui en prennent un coup. Fatigue, nausées, infections... Pour en venir à bout, pourquoi ne pas miser sur des remèdes naturels ?

Qu’est-ce qu’un remède naturel ?

Quand on nous parle de remède naturel, on a tendance à penser immédiatement au cliché du remède de grand-mère. Pourquoi ? Tout simplement parce que nos grand-mères avaient et ont toujours de bonnes idées pour guérir les petits bobos comme les gros, grâce à des produits naturels du quotidien : miel, citron, huiles essentielles, racines et autres plantes qu’on trouve dans toutes les cuisines. En plus d’être naturels, ils sont faciles à préparer, rapides et bon marché. Cette expression rapportait en fait à toutes les solutions qui évitaient les produits pharmaceutiques comme les médicaments, gélules et comprimés médicaux, qui n’existaient pas forcément.

De nos jours, le terme de « remède naturel » s’est élargi puisqu’il englobe à présent tous les moyens de guérison qui comportent des ingrédients naturels. Vous pouvez notamment les trouver sous forme de vitamines, d’enzymes ou encore d’huile, dans des compléments alimentaires ou des crèmes à appliquer directement sur le corps. De nombreuses branches de la médecine douce se spécialisent dans la guérison par voie naturelle, comme par exemple la naturopathie et la phytothérapie.

57 produits
par page
Résultats 1 - 12 sur 57.

La naturopathie

Cette branche est reconnue par l’OMS comme la 3e médecine traditionnelle après les médecines traditionnelles chinoises et ayurvédiques. C’est un ensemble de soins basés sur les remèdes naturels et biologiques, pour assurer le bien-être et renforcer les défenses immunitaires. Sa philosophie, holistique, considère l’individu comme pluriel, dans la mesure où il est lui-même acteur de sa santé physique, mentale, énergétique, émotionnelle et spirituelle, en accord avec l’environnement. Ainsi, la naturopathie encourage les activités physiques et respiratoires, la gestion du stress et une alimentation aussi naturelle que possible et s'interroge sur l’état de notre vitalité. Bien entendu, elle ne remplace pas la médecine conventionnelle, mais la complète, par exemple avec des compléments alimentaires naturels.

La phytothérapie

Ce type de thérapie, proche de la naturopathie, est l’ensemble des solutions de soins par les plantes médicinales : sommeil, minceur, moral, elle agit sur tous les troubles du quotidien en se contentant de produits naturels, le moins transformés possible. Son efficacité est reconnue, même par les acteurs de la médecine conventionnelle, qui la considère également comme complémentaire. D’ailleurs, de plus en plus de pharmaciens suivent des formations de phytothérapie pour pouvoir conseiller sur les remèdes à base de plantes. Elle se différencie de la naturopathie par con aspect plus concret : un symptôme, un remède. La naturopathie est plus une philosophie, voire une psychologie, à essayer même lorsqu’on ne se sent pas malade, mais qu’on veut prendre soin de soi.

Les bienfaits des produits naturels

Théoriquement, les ingrédients naturels peuvent soigner tous les maux et contrairement à d’autres médicaments plus forts, ils ne sont pas toxiques ou dangereux pour la santé, du moins si vous choisissez les bons. Certaines plantes ont un effet analgésique contre les douleurs, fébrifuge pour faire baisse la fièvre, antispasmodique pour les troubles digestifs, sédatif pour les troubles du sommeil, diurétique pour les troubles urinaires, etc. Chaque élément possède son effet et correspond donc à un ou plusieurs symptômes. Voici une liste non exhaustive des remèdes naturels contre des troubles quotidiens :

  • Anxiété : millepertuis et ballote
  • Mémoire : ginkgo biloba et vigne rouge
  • Foie : pissenlit, chardon Marie, fumeterre
  • Nausées : gingembre, mélisse, serpolet
  • Sommeil : valériane, mélisse et passiflore, tilleul en tisane
  • Ossature : airelle, cassis, bambou, ortie, prêle des champs
  • Stress et fatigue : lavande et essence de néroli
  • Digestion : lavande, cumin, aneth
  • Mal de gorge : réglisse, miel, eucalyptus, thym et pin
  • Cystite : thym, cranberry, échinacée et artichaut

Il en existe des milliers, il est donc impossible de tous les répertorier ici, mais plusieurs ouvrages traitent des plantes médicinales et de leurs propriétés respectives : nom scientifique, origine, mode d’administration, associations possibles, contre-indications, effets bénéfiques et indésirables.

De la plante au remède

Les remèdes naturels contiennent, comme principes actifs, un mélange de plantes qui peuvent s’associer, selon le symptôme à combattre, mais également d’autres matières végétales. Peut-être le saviez-vous, mais toutes les substances, naturelles ou non, ne sont pas forcément reconnues comme étant des médicaments. Elles doivent d’abord être autorisées sur le marché et répertoriée dans la pharmacopée, le dictionnaire des médicaments autorisés dans un pays.

La phytothérapie comme la naturopathie ne peuvent pas faire n’importe quoi avec les plantes et doivent respecter scrupuleusement un protocole très strict. La transformation de plantes en médicaments est heureusement soumise à des autorités de contrôles sanitaires et agricoles, qui surveillent le processus, de la culture des plantes jusqu’à la qualité des produits finis.

Quelles sont les étapes de transformation d’une plante en remède naturel ?

  • La culture et la récolte des plantes : détermination des lieux (pots, jardins, champs…), des conditions de culture (ensoleillement, taux d’humidité), des soins (arrosage, rempotage, taille…), de la récolte (cueillette en pleine nature, tige ou feuilles, moment adéquat…), etc. ;
  • La conservation : retrait des parties abîmées, découpage, séchage, conservation dans un tissu sec ou un contenant hermétique ;
  • L’utilisation : broyage fin au mortier ou au moulin et le tamisage, infusion, décoction ou macération.

Où trouver des remèdes naturels ?

L’avantage des traitements naturels, c’est qu’ils ont des prix abordables et surtout qu’ils se trouvent facilement autour de nous, comme par exemple la menthe, la sauge ou encore le thym. Vous pourrez vous procurer vos remèdes et médicaments à base de plantes auprès de votre pharmacie. C’est le moyen le plus simple et le plus sûr pour la micronutrition naturelle. Comme les remèdes naturels et les compléments alimentaires sont un marché en plein essor, vous trouverez facilement les produits qu’il vous faut sur des sites spécialisés comme le nôtre, expert en cure santé et en compléments biologiques, ou chez les herboristes.

 

Attention cependant à ne pas procéder à l’automédication, qui présente des dangers bien réels. Le millepertuis par exemple, efficace contre la dépression, a fait l’objet de nombreuses controverses et est aujourd’hui soumis à une législation très stricte. Il faut bien différencier l’efficacité de la toxicité et c’est pourquoi il est toujours recommandé de consulter un spécialiste avant d’entamer n’importe quelle cure, aussi naturelle soit-elle.

© 2021 LEPIVITS. Tous droits réservés | Création de site internet Produweb™
ga('send', 'pageview')